Nouveaux marchands du temple

Je suis récemment tombé sur cette pub sur un site que je ne nommerai pas. Ce n’est d’ailleurs pas leur faute : pour « maintenir » leur site, ils font rentrer l’argent comme ils peuvent. C’est d’ailleurs bien là le problème. Éthiquement d’accord ou pas, il faut trouver l’argent quelque part. D’où le règne de la pression financière. Mais je m’égare.

Nouveaux Marchands du Temples

J’avoue ne pas encore avoir intégré la légitimité de faire payer l’accès à des prédications, seraient-elles mêmes les prédications de quelqu’un qui est certainement l »un des meilleurs prédicateurs actuels.  Je sais que beaucoup d’entre vous me diront qu’il faut bien payer ceux qui s’occupent d’enregistrer, de traiter l’audio, et de mettre en ligne toutes ces prédications. Certainement. Enregistrer des prédications avec une qualité plus qu’acceptable ne se fait pas tout seul. Mais à $200 le « volume », il y a intérêt à ce qu’un énorme travail soit fait dessus. Parce que rien que 1000 souscriptions pour cette offre (et il y en a certainement beaucoup plus), cela nous fait déjà un beau pactole de $200 000 ! Ce qui semble être une bonne marge pour « simplement » mettre en format 1200 fichiers audio. Ou alors il y a des techniciens bien payés.

Mais même si le prix était acceptable, le simple fait de faire payer l’accès à des prédications, des expositions de la Parole, me dérange profondément. Je suis peut-être en décalage total avec mon époque, je suis peut-être un « déroissant » invétéré, que sais-je… En tous cas ce qui est certain, c’est qu’à  tord ou à raison, la vue d’une telle offre ne peut que me faire penser aux marchands du temple.